Tunis et Banlieue
 

Guide Tunisie : Tunis et Banlieue

La visite de la médina est l'occasion d'un voyage au coeur historique de la ville de Tunis. Avec ses ruelles, ses mosquées, ses musées, ses medersas, ses souks, ses palais, ses zaouïas et ses porches ornés, ce centre médiéval appartient á une autre civilisation. Pendant le moyen-age, il servait de refuge aux voyageurs avant la tombée de la nuit, heure de fermeture des portes d'accès (bab).

Le nom « médina » désigne aujourd'hui cette ancienne glorieuse cité sur laquelle le temps ne semble plus avoir d'emprise. Dans les quartiers nord de la médina vous découvrirez la vie quotidienne des habitants du coin ainsi que de magnifiques mosquées, des portes anciennes, le mausolée Sidi Ibrahim et le parc du Belvédère - véritable poumon vert de Tunis. Dans les quartiers sud, vous pourrez visiter le splendide palais Dar Ben Abdallah qui abrite désormais le musée des arts et traditions populaires de Tunis. Enfin, á l'ouest de la médina se trouve l'un des plus beaux musée au monde : le musée national du Bardo.

A visiter également dans la médina : la grande mosquée (ou mosquée Ez-Zitouna), la mosquée de la kasbah (ou mosquée des Almohades), les mosquées Sidi Mahrez, Hammouda Pacha, Sahid Et-Tâba, Sidi Youssef Bey, Bab el-Djazira et Jâma ej-Jedid, la bibliothèque nationale, les palais Dar Othman, Dar El Haddad, Dar Hussein et Dar El-Bey, le hammam Kachachine, les Médersas Bachia, Silmania et médersa du palais, les Tourbet Aziza Othmania et El-Bey, le Mausolée Sidi Boukhrissan.

La Mosquée Ez-Zitouna : Situé au coeur de la medina, près du Souk-el-Attarin c'est le plus vaste et le plus vénérable sanctuaire de Tunis : sa vaste salle de prière repose sur 184 colonnes venant de Carthage et son minaret culmine á 44 mètres. Bâtie en 732 lors de la fondation de la ville, entièrement reconstruite de 856 á 863 puis régulièrement restaurée, elle fut pendant plusieurs siècles un des hauts lieux du savoir (elle abrita la prestigieuse université qui porte son nom) et de l'enseignement religieux et juridique au Maghreb. Avec des allures classico-romanes, son architecture présente certaines similitudes avec la grande mosquée de Kairouan.

Le musée Dar Ben Abdallah : Ce musée des arts et coutumes traditionnels est logé au rez-de-chaussée du somptueux palais Dar Ben Abdallah, situé au coeur de la médina (vieille ville). Le palais se décompose en trois éléments, la maison des maîtres (où le musée est localisé), la maison des invités et les salles communes. Chaque " appartement " ou grande pièce évoque certains rites du passage entre les étapes importantes d'une vie (naissance, circoncision, éducation des enfants, mariage) et illustre le style de vie des familles des classes aristocratiques tunisiennes vers la fin du 19ème siècle - début 20ème siècle. Vous pourrez admirer le mobilier (lits, bancs.), les costumes, les bijoux, la reconstitution d'un bain turc traditionnel, d'une cérémonie de mariage ou d'une zaouia, ainsi que la cuisine avec ses céramiques traditionnelles.

Le musée national du Bardo : Situé dans un palais beylical du 19ème siècle, c'est l'un des plus somptueux musée de la planète. Rassemblant des objets allant de la préhistoire au XXème siècle, sa collection de mosaïques romaines provenant des divers sites archéologiques du pays est considérée comme la plus importante au monde. Les plus célèbres sont Persée, Andromède, Virgile et les deux muses. La visite de ce musée constitue un véritable voyage au coeur de l'histoire tunisienne, elle vous permettra d'apprécier toute la richesse de son patrimoine archéologique et artistique grâce á ses sites et ses monuments d'époque punique, romaine, chrétienne et arabo-musulmane. La salle des trésors, inaugurée pour le centenaire en 1982, transporte le visiteur dans un univers qui rappelle l'ancienne puissance des carthaginois. Si vous n'avez qu'un seul musée á visiter . il faut absolument choisir celui lá !

Carthage : Ce site mondialement connu est aujourd'hui une banlieue résidentielle pour les tunisiens. Fondée il y a 3000 ans par des exilés de Tyr, Carthage fut la ville la plus riche du monde. Jusqu'au IIIème siècle av. J.-C, elle dominait économiquement toute la méditerranée occidentale. Après trois guerres puniques menées contre Rome, Carthage est complètement détruite. Reconstruite en 44 av J.-C par César, elle redevient, sous l'empereur Auguste, la cité la plus prospère d'Afrique. Pillée par les Vandales en 440, reconstruite par les Byzantins en 533, elle fut finalement conquise par les Arabes en 698, la cité légendaire fut vite abandonnée au profit de Tunis. De l'ancienne ville phénicienne, il ne reste que des ruines dont les plus remarquables sont l'ancien lieu de culte punique, les deux anciens ports puniques, le parc archéologique des nombreuses villas romaines et les thermes d'Antonin.

Sidi Bou Said : Situé á 18 km de Tunis, ce petit village bleu et blanc surplombant le golfe de tunis est aujourd'hui une perle des côtes tunisiennes. Ce n'est pas un village-musée (il n'y a pas de monument ou d'exposition á chaque coin de rue) mais un véritable joyau d'architecture traditionnelle dont le charme est demeuré intact. Avec ses maisons cubiques, ses toits en coupole, ses portes cloutées, ses fenêtres moucharabiehs et ses ruelles pavées, Sidi Bou Saïd possède un véritable cachet. Ses venelles pentues et étroites ont inspiré nombre de peintres.Vous pourrez également visiter l'ancien palais du baron d'Erlanger et vous émerveiller devant sa somptueuse décoration : plafonds á caissons sculptés, piliers de marbres, céramiques, mosaïques, vasques et fontaines, coffres en bois précieux incrustés de nacre. Ce palais blanc et carré, entouré d'un superbe parc arboré de pins et de cyprès, abrite aujourd'hui un centre et un musée consacré á la musique. A ne pas rater : près du souk, le Café des Nattes - avec une vue imprenable sur la baie de Tunis et le port de plaisance de Sidi Bou Saïd - où vous pourrez déguster un délicieux thé aux pignons dans un cadre chaleureux.

voir aussi : Carte Tunisie - Djerba - Hammamet - Tabarka - Monastir - Mahdia - Sousse