Antalya et la Côté Sud
 

Guide Turquie : Antalya et la Côté Sud

La région méditérranéenne commence á Fethiye et s'étend le long de la côte jusqu'á Iskenderun (Alexandrette). Avec son relief montagneux et ses côtes abruptes formant une multitude de petites criques, la Lycie (entre Fethiye et Antalya) est l'une des régions les plus intéressantes et les plus belles de la Turquie. On y trouve encore des villages miniatures, des villes á dimension humaine et des plages désertes.

Les criques ont souvent un fond clair qui donne á l'eau sa fameuse couleur turquoise. La Pamphylie (nom qui signifie "toutes les tribus", entre Antalya et Alanya ), était une confédération de cités (parmi les plus importantes : Pergé, Side, Syllyon et Aspendos) fondées par des peuples d'origines diverses.

Kalleici : la vieille ville, est le quartier le plus intéressant d'Antalya. On y accède par le Hesapci Sokak, á côté de la porte d'Adrien, érigée á l'occasion d'une visite de l'empereur en 130 ap. J.C. Il est particulièrement agréable de flâner dans les ruelles étroites et pavées qui s'animent sous la protection de l'élégant minaret cannelé (Yivli Minare), de forme originale, il est devenu le symbole de la ville. Haut de 39 mètres, et érigé par le Sultan Alaeddin Keykubat, il est le témoin de l'art des bâtisseurs seldjoukides.
On peut atteindre son sommet en gravissant 90 marches. La mosquée adjacente (bâtie en 1372), se distingue par ses six coupoles en forme de demi-cercle. Un peu plus haut, vous apercevrez le mausolée de Zincirkiran, un turbé de 1379 composé de trois tombes, et le Tekke de Mevlava avec ses medersas (le sanctuaire des derviches tourneurs, construit en 1225) dédié aujourd'hui aux expositions artistiques.
Le collège théologique de Kaleici est un exemple parfait de l'art de la sculpture de la pierre des Seljuks. Le chateau antique donnant sur le port vaut la peine d'être exploré. La promenade au crépuscule dans les parcs Mermerli et Karaolioglu est des plus agréables. Au milieu d'une végétation exotique, vous admirerez le paysage en prenant le thé dans un des multiples établissements avec vue sur la mer et sur le port. Ce charmant petit port, successivement romain puis byzantin, est un des exemples les plus réussis de restauration et abrite aujourd'hui des caïques pour des excursions.

Le musée Archéologique : Le musée archéologique, qui heberge des pièces provenant du paléolithique jusqu'á la période Ottomane, offre un aperçu du riche passé de la région. Ce musée acceuille une somptueuse collection de figurines phrygiennes des VIIème et VIIIème siècles, des statues de divinités romaines, des pièces de monnaie ainsi que des icônes provenant d'églises de la région d'Antalya. Une section ethnographique a été créée et permet de mieux comprendre la vie des nomades

voir aussi : Carte de la Turquie - Ankra et La Cappadoce - Istanbul - Izmir et La Mer Egee

retour à la carte