Izmir et La Mer Egee
 

Guide Turquie : Izmir et La Mer Egee

La côte Egéenne s'étend du sud de la mer de Marmara jusqu'á la baie de Fethiye. Avec 2.800 km de plages, criques et presqu'îles et un climat particulièrement doux et agréable, cette région fait la joie des touristes. La plus grande ville de cette région est Izmir (Smyrne), deuxième port d'exportation après Istanbul. A l'intérieur de cette région, Isparta est réputée pour sa production de parfum de rose et Kütahya pour ses objets d'arts en céramique.

La côte abrite les stations balnéaires mondialement connues de Kusadasi (Scalanova), Aphrodisias, le poétique Bodrum (Halicarnasse), le turbulent Marmaris (Physkos) et Fethiye (Telmessos) et les sites antiques de Pergame, Sardes, Ephèse, Milet, Priène, Didyme, Aphrodisias, Hiérapolis et les sites naturels de Pamukkale (et ses rochers blancs) et Olü Deniz.

Izmir : est la troisième plus grande ville de turquie grâce á son port considéré comme le plus important de la mer Egée (c'est le plus grand centre d'exportation pour les produits locaux - dont les fameux raisins secs "de Smyrne" -, et le deuxième pôle industriel du pays : industrie mécanique, chimie, textile, produits alimentaires, tabac). Izmir , qui a vu naître Homère, acceuille l'université d'Egée ainsi qu'un musée archéologique.

Bodrum : Sous son nom antique d'Halicarnasse, Bodrum était la capitale de la Carie et entretenait des relations commerciales avec l'Egypte. Le souverain le plus célèbre de la dynastie fut Mausole (377-353 av. J.C.), sa sœur et épouse, Artemis II lui fit construire après sa mort une superbe tombe qui fut l'une des sept merveilles du monde. Romaine puis byzantine, Bodrum retrouva son importance au XVème siècle lorsque les chevaliers de Rhodes décidèrent d'y construire une forteresse. Le port de plaisance, défendu depuis des siècles par sa citadelle, est un lieu connu de tous les navigateurs. La silhouette du chateau Saint-Pierre (terminé en 1437 et transformé depuis en musée de vestiges maritimes) ponctue le paysage du port de Bodrum. Le nom de Bodrum, qui signifie "sous-sol" ou "cave" est probablement dû aux défenses souterraines du chateau. Avec ses maisons blanches et son ambiance décontractée, Bodrum est un lieu privilégié de vacances, car, malgré son important développement touristique, la ville est parvenue á garder un certain caractère. Quelque part dans les collines avoisinantes de Bodrum se cachent les maisons écologiques de l'architecture Turgut Cansever. Simples et ingénieuses, on se laisse charmer par leur intégration harmonieuse au site. La diversité de ses paysages, la richesse de ses sites archéologiques, l'animation de la ville de Bodrum et surtout l'hospitalité traditionnelle de ses habitants, vous laisseront des souvenirs impérissables.

Ephese : Fondée par les Grecs vers 2000 av.JC., Ephèse devient l'une des villes les plus prospères de l'empire grâce aux romains et est aujourd'hui le site archéologique le plus visité de la Turquie. Les premiers habitants construisirent un temple á Artémis qui, suite á plusieurs rénovations, devint une des sept merveilles de l’Antiquité. Première ville au monde á connaître la démocratie, elle fut également la première á offrir l'éclairage public. L'entrée sur le site s'effectue par la porte de magnésie, vous serez surpris de l'étendue du site d'Ephèse lorsque vous aurez franchi la porte d'Hercule. C'est de part et d'autre de la voie des courettes que vous découvrirez l'agora marchande, l'odéon, le temple d'Adrien de style corinthien, avec sa tête de méduse déstinée á éloigner les démons), les termes de Scholastique, le musée d'Ephèse (qui abrite la statue d'Artémis) le Grand Théatre, la Basilique de la rue John ou encore l'incontournable bibliothèque de Celsus. Dans les environs d'Ephèse, vous pourrez apprécier la Maison de la Vierge Marie, l'Artemision, la Grotte des Sept Dormeurs, la Basilique Saint-Jean, le musée de Selçuck et la Mosquée Isa Bey.

voir aussi : Carte de la Turquie - Ankra et La Cappadoce - Antalya et La Côte Sud - Istanbul

retour à la carte